Paranoïacétamol!! ("Trognons de poèmes")

Publié le par C.lachouette







  PARANOÏACETAMOL ! 

 

  Ça alors !  

  J’ai vu un individu… 

  J’ai cru avoir la berlue : 

  Il flottait... 

  dans une bulle irisée ballotée par le vent 

  Les yeux brillants et pleins de larmes 

  Le front soucieux mais éclairé   

...

  On l’entendait chanter rire et gueuler 

  Ses mains comme des oiseaux effrayés   

  cherchaient à fuir 

  ou à dessiner quelque chose de nouveau… 

  d’inconnu 

  Ses pieds tambourinaient comme des troncs d’arbre 

  Affolés par les mécaniques des humains assassins 

  De ses narines ondoyaient joliment de longs poils humides 

  algues vertes et collantes, translucides 

  Un lys japonais croissait dans son nombril 

  cherchant son cœur profond 

  Méditant comme un bouddha s’élevant du sol 


  Et cet individu était admirable 

  Beau comme un artichaut 

  Drôle comme une cabriole 

  Honnête comme une bête 

  Intelligent comme un gant... 



Commenter cet article